Pourquoi Bugbusters sera le bras armé des opérateurs télécoms entreprises !

Nous le savons tous, depuis le 15 mars 2018, il n’est plus possible de souscrire un abonnement RTC et fin 2023, nous assisterons à la mise en arrêt effective et globale des lignes RTC.

La promesse d’Emmanuel Macron d’apporter la fibre à 80 % des Français d’ici à 2022 dans le cadre du plan France Très Haut Débit, fait probablement de la fibre le plus grand chantier de France.

L’accès à la fibre constitue aujourd’hui l’épine dorsale du développement numérique des territoires, il porte la promesse de la fin de la fracture numérique,  de l’amélioration de la qualité de vie des populations, de la compétitivité des entreprises, de l’efficacité des services publics et de la modernisation des gouvernements.

Le déploiement de la fibre, le plus gros chantier de France.

Selon l’Arcep, dès la fin du 3éme trimestre 2020, la fibre était utilisée par 7,6 millions de foyers français., et aujourd’hui toujours selon l’ACERP, on dénombre plus de 18.3 millions de foyers éligibles à la FTTH. Rapportée à sa population, la France est donc “la championne du monde des déploiements de fibre optique”, s’est récemment félicité le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, cité dans les Echos.

Malgré ce constat encourageant, il reste encore 50% des “locaux” à déployer et 38% des foyers et entreprises couverts en fibre sont d’ores et déjà abonnés à une offre fibre, ce qui constitue une traction intéressante mais les opérateurs peuvent aller plus vite tempère Loïc Pequignot Chief business officer de Bugbusters . La course à l’installation constitue LE challenge à venir pour les professionnels des télécoms. La fin du cuivre et l’accélération du déploiement de la fibre marquent une nouvelle ère et révèlent un nouveau défi pour les opérateurs et tout particulièrement les opérateurs alternatifs.

Une opportunité unique pour les opérateurs locaux et alternatifs.

Pour les grands opérateurs (Bouygues, Orange) il faudra assumer rapidement de faire passer plus de 60% des lignes aujourd’hui encore cuivrées à la fibre, en un temps record. Pour les opérateurs alternatifs, cette transition constitue une formidable opportunité.

“Le field services a longuement été sous-estimé en France. C’est pourtant une composante essentielle de l’expérience client des utilisateurs“

En effet, tout opérateur est aujourd’hui susceptible de déployer de la fibre dans les entreprises, les administrations et les foyers.

Les entreprises, vont pouvoir disposer sont particulièrement réactives à cette migration et se montreront promptes pour faire la bascule vers la fibre. Pour beaucoup d’opérateurs locaux, bien implantés, c’est une opportunité formidable de trouver de nombreux contrats, d’élargir leur zone de chalandise et de profiter d’un élan de croissance hors du commun » constate Khalid Bourqia, Directeur Exécutif Sales & Marketing  chez Bugbusters.

L’enjeu pour les opérateurs : disposer d’une task force opérationnelle de field services

Paradoxalement, la crise sanitaire n’a pas freiné la course à la fibre.  C’est même  exactement le contraire! Orange sur son site internet communique sur un déploiement de 19 000 prises par jour sur le premier semestre 2020, soit un chiffre équivalent au 1er semestre 2019.

En assignant les français à résidence, la crise du Covid a modifié le rapport à la mobilité. Les entreprises par exemple, doivent désormais faire face à de nouveaux enjeux tels que le travail à distance, le flex office etc. Et puis, les entreprises sont pour beaucoup d’entre elles, en attente des nouveaux services que rend possible la fibre et le très haut débit IP – VOIP-VPN etc”. C’est précisément à ce niveau que des entreprises comme Bugbusters peuvent aider ces opérateurs alternatifs dans leurs croissances, nos 1000 techniciens agissent comme une véritable task force pour accompagner nos clients opérateurs, dans la conduite de ce challenge. Mais, ils constituent tout autant le bras armé des opérateurs alternatifs pour conquérir les parts de marché auxquels ils n’ont pas accès aujourd’hui”. affirme Loïc Pequignot.

 

Bugbusters, bras armé des opérateurs télécoms.

Bugbusters offre aujourd’hui aux opérateurs télécom une force de frappe unique de 1000 techniciens qui maillent l’intégralité du territoire français tout en garantissant une qualité de service cinq étoiles, homogène. “Aujourd’hui 70% de ces personnels qualifiés est potentiellement outillés et formés à nos process internes pour déployer les services digitaux rendus accessibles à tous grâce à la fibre (IP-VOIP) constate Khalid Bourqia.

Loïc Pequignot résume la situation de la manière suivante, C’est assez simple “le go to market” commercial, les opérateurs l’ont! ils sont armés! Mais la fibre aujourd’hui, c’est un peu la ruée vers l’or pour les opérateurs. Les mieux équipés pour le dernier kilomètre  auront le plus de parts de marché, et l’or c’est le bon technicien bien formé”.

“90% de nos field engineers sont formés et outillés pour déployer l’intégralité des services digitaux rendus accessibles grâce à la fibre”
 

Depuis plus de quinze ans, Bugbusters  accompagne ses clients dans des déploiements efficaces et innovants qu’il s’agisse d’ IT & Digital, de services en régie, ou effectivement de télécoms et monétiques. Bugbusters s’affirme surtout comme le spécialiste du “last mile”, ses 1 000 fields engineers sont formés et encadrés pour maîtriser tous les environnements et toutes les contraintes « terrain ». Pour les dirigeants de Bugbusters La coordination constitue également l’enjeu essentiel dans la réussite de Bugbusters.

« Depuis 2016, nous avons porté une attention toute particulière à mettre en place des process et des outils digitaux  inspirés des méthodologies Six Sigma. Ainsi, nos équipes opèrent selon un workflow unique sur le marché en France, à partir de notre SI métier DIGITALIZE 4 qui garantit à nos donneurs d’ordres et à nos clients, une qualité de service irréprochable”  conclut Loïc Pequignot. 

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Nos autres actualités